4 rue des Thermes, 47700 Casteljaloux

Période d’ouverture Mesures sanitaires

Cure thermale de 18 jours en Rhumatologie

Soulagez vos douleurs en douceur


La cure thermale en Rhumatologie est principalement prescrite aux personnes souffrant d’affections articulaires chroniques (arthrose sous toutes ses formes, sciatiques, etc.), de rhumatismes inflammatoires (rhumatismes psoriasiques, polyarthrite, etc.), ou encore de séquelles liées à des traumatismes ou à des interventions chirurgicales. Le passage à la chronicité de la plupart des pathologies rhumatismales entraîne une perte de mobilité et une baisse d’activité ainsi qu’une intensification des douleurs qui pousseront toujours plus à la sédentarité.

La cure thermale en Rhumatologie aux Thermes de Casteljaloux vise à soulager les douleurs, à ralentir l’évolution de la maladie et à freiner la dégradation du cartilage. La cure thermale en Rhumatologie participe également à la stabilisation du processus inflammatoire en réduisant le nombre et l’intensité des poussées inflammatoires et des éventuels états fluxionnaires. Cela permet une régression de la douleur et une meilleure mobilité et donc d’améliorer sa qualité de vie.


Les bénéfices de la cure thermale à Casteljaloux en Rhumatologie

✔ Action sédative sur la douleur et sur les contractures musculaires.

✔ Action destinée à lutter contre l’enraidissement et à récupérer les amplitudes articulaires.

✔ Effets durables de 6 à 9 mois sur la douleur et la mobilité.

✔ Diminution de la prise d’antalgiques et d’anti-inflammatoires.

Les pathologies les plus courantes traitées à Casteljaloux en Rhumatologie

L’arthrose

Sous toutes ses formes douloureuses et invalidantes et toutes ses localisations (rachis, genou, hanches, mains et toutes polyarthroses.

Névralgies et radiculalgies des membres

Sciatiques crurales et cervico-bracchiales.

Rhumatismes inflammatoires en dehors de toute poussée évolutive

Polyarthrites rhumatoïdes, pelvispondylites rhumatismales.

Rhumatismes abarticulaires

Périarthrite et pathologies tendineuses.

Les séquelles de traumatismes

Algodystrophies, arthroses post traumatiques accidents de la circulation, traumatologie du sport.

CURE THERMALE EN RHUMATOLOGIE • CURE THERMALE EN RHUMATOLOGIE

Soins thermaux dispensés à Casteljaloux en Rhumatologie

La boue thermale de Casteljaloux est une argile mélangée à l’eau thermale. Le traitement par la boue ou fangothérapie se fait en cabine individuelle sous forme d’applications locales, chaudes ou tièdes.

Cette pratique consiste à introduire de l’air sous pression dans un bain simple grâce à des injecteurs répartis dans les parois de la baignoire pour provoquer un effet bouillonnant. Cette technique potentialise les qualités de désinfiltration de sédation de l’eau thermale. L’agitation de l’eau libère les gaz dissous par entrainement de l’air (notamment le gaz carbonique) qui en frappant la peau du curiste immergé augmente l’effet vasodilatateur.

Le bain a un effet sédatif, hypotenseur, relaxant et vasodilatateur.

Bain général en baignoire avec douche immergée qui permet de cibler les zones à traiter.
Le jet d’eau de la douche est orienté manuellement et cette action permet d’obtenir des résultats directement sur les zones concernées.

Il s’effectue dans des pédiluves ou manuluves d’eau thermale. L’effet ascendant des bulles d’air et de la masse d’eau mise en mouvement de bas en haut provoque un massage doux.

La buvette est à la disposition des curistes auxquels le soin est prescrit.
Le curiste remplit son verre d’eau thermale et en absorbe la quantité qui lui est prescrite par le médecin tout en respectant également la fréquence prescrite.
Pour l’organisme, c’est un apport massif de sels minéraux et d’oligo-éléments contenus dans l’eau thermale.

Le patient est debout, il reçoit une diffusion d’eau sur tout le corps à une pression variable ( utilisation d’un pommeau sur prescription médicale). Son action est vasodilatatrice et décontracturante.

Bain en piscine accompagné d’hydromassages administrés par un ensemble de buses mobiles, immergées, intégrées à la paroi de la piscine et permettant le traitement sélectif des articulations des membres et du rachis.
La douche de forte pression sous immersion permet un massage individuel du dos, des épaules, des coudes ou des genoux, en se présentant face aux buses distributrices d’eau.
Le jet, freiné par la masse d’eau de la piscine, procure un massage en douceur des masses musculaires.
Son effet antalgique décontracturant est très recherché en rhumatologie ainsi que l’action facilitante de l’immersion en piscine pour la mobilisation des articulations (gain d’amplitude).

Il s’agit d’une douche générale sous jets abondants produits par une rampe d’aspersion horizontale placée au-dessus du curiste allongé sur une table de massage. La rampe d’aspersion est équipée d’ajustages fixes permettant au jet de balayer l’ensemble du corps du curiste.

Le patient est assis devant un appareil avec des orifices pour mettre les mains et les jambes. Ces orifices diffusent des jets d’eau thermale dont la température est stabilisée à 38°C. Cette température élevée provoque une vasodilatation locale, superficielle et profonde propice aux échanges des éléments actifs. Ces jets d’eau ont un effet décontractant, vasodilatateur et sédatif sur la douleur.

Le patient est assis devant un appareil avec des orifices pour mettre les mains et les pieds. Ces orifices diffusent de la vapeur d’eau thermale dont la température est stabilisée à 41°C. Cette température élevée provoque une vasodilatation locale, superficielle et profonde propice aux échanges des éléments actifs. Cette vapeur a un effet sédatif sur la douleur pour l’arthrose des mains et des pieds.

Soins dispensés par un kinésithérapeute Diplômé d’État

Programme de mobilisation générale en groupes adapté aux pathologies rhumatologiques et post traumatiques courantes, dirigé par un kinésithérapeute depuis le bord de la piscine. Le but est le renforcement musculaire et l’assouplissement, ainsi que l’apprentissage postural.

Il s’agit d’un massage pratiqué par un kinésithérapeute Diplômé d’État sur une table de massage surmontée d’une rampe d’aspersion qui diffuse une fine douche d’eau thermale. Le kinésithérapeute utilise des techniques de massage en fonction de l’affection à traiter et de la prescription médicale. Il se fait par effleurage, friction, pétrissage, ou vibration sous une rampe d’eau thermale à 37°C. L’effet est myorelaxant, sédatif sur les articulations douloureuses, antalgique et décontractant sur les masses musculaires.